Confinement pour coronavirus et activités de Salam.

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Confinement pour coronavirus et activités de Salam.

17 mars 2020 -

CALAIS : LE MOT DUPRESIDENT :

ce jour SALAM a comme depuis 20 ans été sur le terrain avec sa nourriture

nous avons adapté sur CALAIS nos distributions

rue des Huttes, nos Amis ont souhaité garder la distribution
traditionnelle pour apaiser l’ambiance

les autorités ont une fois de plus fait preuve d’inhumanité : ils ont
osé démanteler pendant notre distribution créant un vent de panique chez
nos Amis retournant récupérer leur rares effets ! DÉSOLANT !

le professionnalisme de l’équipe autour de mamie YOLAINE a donné un peu
de baume au cœur

cerise sur le gâteau : le village des copains et le secours populaire
nous ont rejoints avec de la nourriture pour les prochains jours : cela
s’appelle la FRATERNITÉ !

veillez à votre santé !

préservez les vôtres !

jean-claude lenoir

GRANDE-SYNTHE : SUSPENSION DE LA DISTRIBUTION DES REPAS.
Communiqué de l’équipe de Grande-Synthe :

Un Comité Directeur élargi de Salam Nord/Pas-de-Calais pour le pôle dunkerquois de l’association s’est réuni ce matin.

Il a été décidé de suspendre provisoirement les distributions de repas sur les camps de migrants étant donné

* la diminution impressionnante du nombre de bénévoles disponibles
- pour respecter les consignes de confinement données par le gouvernement,
- pour éviter la contamination pour eux-mêmes ou pour des proches fragiles,
- pour éviter la contamination par nous-mêmes des populations migrantes.

* l’abandon des ces populations par l’Etat, laissées
- entassées les uns sur les autres à au moins 400 sous les hangars de la Linière, alors que les préconisations de l’Etat étaient de ne pas se regrouper à plus de cent personnes, et que désormais plus aucun regroupement n’est autorisé.

- sans aucune hygiène : un point d’eau au Puythouck, une borne à incendie à la Linière, pas de douches, pas de toilettes, juste des affichettes rappelant la nécessité de se laver régulièrement les mains avec du savon !

Nous rappelons aussi qu’une population privée de nourriture est beaucoup plus fragile.

M. le maire de Grande-Synthe nous renvoie à l’Etat. Il n’installera rien à la Linière (terrain privé, et le chemin d’accès n’est pas non plus un terrain municipal).
Pour le moment aucune réaction de l’Etat ni aux sollicitations du maire, ni à notre courrier interassociatif d’hier (voir communiqué d’hier soir, 16 mars).

L’Etat a le devoir de prendre en charge ces populations, de les mettre à l’abri par petits groupes dans des locaux pourvus d’équipement sanitaire et avec distribution de repas, et proches d’ici (le préfet a comme nous l’habitude des retours rapides après évacuations forcées vers des centres d’accueil situés à au moins un centaine de kilomètres).

Cette prise en charge est indispensable pour enrayer une propagation rapide du COVID 19 s’il venait à apparaître dans l’agglomération.