• Liste de diffusion

Actualités

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Archives du mois de 03 2019

Calais aujourd’hui.

17 mars 2019 -

La semaine se termine comme elle a commencé :

- route de Gravelines,
- rue des Huttes,
- Marck.

Les gars sont dégagés d’où ils ont pu se réinstaller hier.
Et cela en face de la distribution par la Vie Active des repas financés par L’Etat...

Ils ont très très nombreux. c’est une grande misère, une grande détresse...
La police prend tout,

Actualité : le mot du président

16 mars 2019 -

Ce samedi 16 mars tout va bien en notre belle France

Policiers, CRS semblent plus nombreux que jamais à Calais
Impossible pour nos amis de se poser où que ce soit sous la tempête et les averses.

Anecdotiquement il y aurait paraît il ... quelques soucis de maintien l’ordre à Paris !
Allez comprendre.....

Jean-Claude Lenoir.

Dessin tiré de "Tous migrants !" paru chez Gallimard, le 11 mai 2017 (60 dessins de presse, ouvrage collectif, préfacé par Benjamin Stora).

La situation à Calais aujourd’hui.

14 mars 2019 -

Encore une dure journée.
Les forces de l’ordre sont violentes, même verbalement.

Au stade (à côté du BMX) : il y a quatre camions de gendarmerie, un de la PAF, un de la police, ce qui fait une trentaine de gendarmes, plus un camion de CRS qui bloque l’accès au camp. Il y a des nouveaux dont une femme, ils semblent être un peu plus nombreux que d’habitude.

Partout les CRS empêchent la réinstallation des migrants, par des grillages ou par leur présence.
Le bois, les provisions, le matériel de cuisine sont enlevés.
Les arrestations sont nombreuses.

La présence des exilés se multiplie en ville...

13 mars, complément d’information.

13 mars 2019 -

Les forces de l’ordre ne laissent pas nos amis se réinstaller sur les lieux d’où ils ont été chassés hier et aujourd’hui...

Où dormiront-ils ce soir ?
Où se fera demain matin la distribution du petit déjeuner ?

Les CRS ont été particulièrement brutaux aujourd’hui.
On voit sur la photo une gazeuse en action, elles ont beaucoup servi.
On ne voit pas le lanceur de flash balls, et il n’a finalement pas été utilisé, mais il était prêt...

Et ça continue, même à la porte du point de distribution de l’Etat.

13 mars 2019 -

Cela continue encore et encore...

C’est du harcèlement.
Vraie chasse à l’homme ce matin, route de Gravelines, essentiellement des Africains.

Gendarmerie et police.
même à la porte du point de distribution de L’ETAT.

Evacuations musclées à Calais ce matin.

12 mars 2019 -

"Une fois de plus une illustration de la politique de l’immigration pratiquée par notre si belle démocratie !" Jean-Claude Lenoir

Ce matin, au camp des Iraniens, bois Dubrulle :

Expulsion : deux solutions (le bus vers un Centre d’Accueil ou le Centre de Rétention.)

La décision du Tribunal Administratif de Lille, communiquée hier, précisait pourtant : " La charte de fonctionnement des centres d’accueil et d’orientation, élaborée conjointement par le ministère de l’Intérieur et le ministère du logement et de l’habitat durable indique que l’orientation vers ces centres d’accueil ne peut être proposée qu’avec le consentement exprès des migrants, selon des modalités bien précises et sans contrainte."

C’est une battue route de Gravelines, une vingtaine de policiers se trouvent le long du bois

Aucune sortie de secours n’est possible pour les migrants
Les personnes présentes sur les lieux sont le sous-préfet, Madame Chomette, l’Audasse
Et les gendarmes en nombre conséquent...

Ensuite au stade, à côté du BMX,

40 policiers mettent en fuite les Erythréens et laissent sur place un camion pour empêcher tout retour.

Même scénario à l’hôpital avec les gendarmes...

Pas d’intervention ce matin à Marck ni rue des Mouettes.

Le mot du président.

12 mars 2019 -

Réponse de Jean-Claude Lenoir à l’annonce faite hier soir de la "victoire" au Tribunal administratif...

bonjour Claire, bonjour à tous ,

tu as raison : victoire de principe ....

en effet cela n’ a pas empêché la même opération avant l’ouverture de l’accueil pour l’hiver !

de même que cela n’empêche pas les mêmes opérations
autour notamment du PUYTHOUCK , plusieurs fois par semaine

et cela dans un silence pour le moins surprenant !

quelles sont les réactions des Politiques par rapport à la déclaration d’illégalité de l’évacuation du 19 septembre 2017 à Grande-Synthe par le Tribunal administratif ?

et sinon ne serait-il pas intéressant de leur poser la question ?

merci d’avance

Jean-Claude Lenoir

L’évacuation du 19 septembre 2017 à Grande-Synthe déclarée illégale...

11 mars 2019 -

L’évacuation du 19 septembre 2017 à Grande-Synthe vient d’être déclarée illégale par le Tribunal administratif.

PDF - 506.5 ko

C’est une victoire symbolique mais c’est une victoire.
(Lisez particulièrement les paragraphes 22 et 23).

Ce qui s’est passé aujourd’hui à Calais.

11 mars 2019 -

- L’ouverture des locaux du plan Grand Froid à Calais est prolongée d’une nuit, jusqu’au matin du mercredi 13.

- Avis d’évacuation affiché à Calais rue du Pont de Trouille et rue des Verrotières.
Photos Utopia des pages 1, 3 et 8

- Evacuation complète du camp des Iraniens rue du Pont de Trouille ce matin.

Aujourd’hui ils ont encore pu réinstaller leurs tentes...

- Evacuation aussi dans les conditions habituelles, rue des Verrotières, rue de Huttes, rue de Oyats et à Marck.

Un mort dans un camion à Calais.

10 mars 2019 -

FRANCE INFO, HAUTS DE FRANCE.

Par MV avec AFP
Publié le 08/03/2019 à 12:34
Mis à jour le 08/03/2019 à 14:29

Un migrant d’une vingtaine d’années, de sexe masculin, est décédé dans la remorque d’un camion au port de Calais.

Les pompiers sont intervenus ce vendredi matin, à 8h30, suite à la découverte d’une personne en arrêt cardio-respiratoire dans le chargement d’un poids lourd. Après plusieurs tentatives de réanimation par les sapeurs-pompiers, en vain, la victime de sexe masculin est finalement décédée.

On ne connait pour l’heure l’identité de la personne décédée.

Une enquête ouverte

Selon le parquet de Boulogne-sur-Mer, la mort de cette personne serait d’origine accidentelle : "elle aurait été écrasée entre deux palettes vraisemblablement pendant le déplacement du camion". Une enquête a été ouverte pour "recherche des causes de la mort" par le parquet.

Selon le port de Calais, le chauffeur du camion a alerté le personnel du port dès qu’il est arrivé dans l’enceinte portuaire vendredi matin "disant qu’il pensait que des migrants étaient dans son camion". Ce poids lourd ne figurait pas parmi ceux ayant été placés en file d’attente pour juguler le trafic lié au mouvement de grève du zèle des douaniers, selon la même source.

Il s’agit du premier décès dans le Calaisis d’un migrant tentant de rejoindre la Grande-Bretagne en 2019, selon la préfecture. Selon cette même source, 18 migrants sont morts en 2015, 14 en 2016 et 4 en 2017 et 2018.

Démantèlements de la semaine à Calais.

10 mars 2019 -

Lundi 4 mars :
Uniquement rue des Mouettes ce matin : déboisage...

encore un lieu qu’on veut rendre inhabitable ? Plus aucun endroit à l’abri du vent pour les Ethiopiens...
Par contre la police n’a pas enlevé de matériel, mais a fait fuir les jeunes au BMX.

Mardi 5 mars :
- Bois Dubrulle,
- Rue des Verrotières,
- Marck.

Mercredi 6 mars :
- Hôpital et covoiturage,
gros ramassage de tentes, de couvertures et de sacs avec des affaires personnelles.
- BMX ( chez les Erythréens),
gros ramassage de tentes et de vêtements.

Jeudi 7 mars :
- rue des Verrotières,
- rue des Huttes,
- rue des Oyats,
- rue du Pont de Trouille,
- Marck.

Vendredi 8 mars  :
- BMX.
- Hôpital et covoiturage :( beaucoup de tentes enlevées.)

Samedi 9 mars :
- Rue des Verrotières,
- Rue du pont de Trouille,
- Rue des Oyats,
- Rue des Huttes.
Pas mal de tentes enlevées...

Dimanche 10 mars :
- Hôpital
- Covoiturage,
- BMX ;
La police prend de plus en plus d’affaires.

Calais : Ouverture du Plan Grand Froid.

10 mars 2019 -

Décision du préfet :
ouverture de la mise à l’abri ce soir (dimanche 10) et demain soir (lundi 11)

La France soutient la marine lybienne dans sa lutte contre l’immigration clandestine !

7 mars 2019 -

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/naufrage-a-lampedusa/migrants-la-france-va-livrer-six-embarcations-a-la-marine-libyenne_3202387.html

Rencontre avec le président du Conseil départemental ce matin.

5 mars 2019 -

Une petite équipe de Salam (Antoine, Jean-Claude et Claire) a eu la chance de rencontrer ce matin, dans les locaux de l’Hôtel du département à Lille, le président M. Lecerf. Un échange d’informations riche et utile, de part et d’autre, sur le travail de l’association et en particulier sur la situation et les actions concernant les Mineurs isolés.

Le mot du président à propos de ceux qui se sont introduits dans un ferry .

4 mars 2019 -

chacun aura pu entendre les médias

des Migrants ont tenté de monter à bord d’un ferry pour rejoindre l’Angleterre .....
voilà une fois de plus démontrée s’il en était besoin l’incompétence en ce domaine de nos dirigeants
des murs et barbelés façon Président Trump ne sauront jamais avoir raison de la tentative de survie d’enfants, de femmes et d’hommes
les centaines de policiers , les millions d’euros au service de la répression et du harcèlement ne feront jamais une Politique !

pire cela provoque des situations qui ridiculisent malheureusement davantage encore le pouvoir
l’incompétence semble déployée du haut du sommet à la base
à l’heure où les autorités s’enorgueillissent d’avoir dominé la situation : quel pied de nez !

pouvons nous espérer que cesse ENFIN cette déclinaison aussi intolérable qu’inefficace de tous les harcèlements ?

pouvons nous espérer que les services préfectoraux, serviteurs zélés de notre gouvernement sachent ENFIN écouter le mouvement citoyen associatif ?

pouvons nous ENFIN espérer que notre beau pays cesse de donner des leçons à travers le monde ?
pouvons nous ENFIN espérer que notre beau pays s’imprègne de nombreuses démocraties voisines ?

pouvons nous ENFIN espérer que notre beau pays ne soit plus rappelé à l’ordre par le Défenseur des Droits ?
pouvons nous ENFIN espérer que notre beau pays ne soit plus condamné par le conseil de l’Europe ?
pouvons nous ENFIN espérer que notre beau pays ne soit plus condamné par les Nations Unies ?

il est plus que temps pour nos gouvernants de se mettre au travail en coopération avec le mouvement citoyen associatif

fuir les attentats
fuir les guerres
fuir le manque de démocratie
fuir la misère
simplement SOUHAITER SURVIVRE
n’est pas un crime .

il est plus que temps pour nos gouvernants de respecter notre si beau pays

Jean-Claude Lenoir

La non assistance à personne en danger est pourtant, en France, un délit.

3 mars 2019 -

Suite à la montée de migrants sur un ferry...
voici un extrait de l’article de la "Voix du nord" sur internet, le 3 mars :

Jean-Marc Puisseseau, président de la société d’exploitation des ports de Calais – Boulogne : « On comprend leur détresse mais c’est peine perdue que de vouloir monter dans un bateau sans être découvert. Ils sont passés par un endroit où il y a forcément eu des repérages. Ils ont été guidés par des passeurs. Ce qui est affligeant, c’est qu’il continue à y avoir des migrants à Calais que l’on nourrit, que l’on soigne, à qui on donne des douches. C’est dommage, on avait constaté une baisse des migrants. »

Démantèlements de la semaine à Calais.

3 mars 2019 -

Lundi 25 février :
- Marck,
- rue du Pont de Trouille (Iraniens),
- rue des Verrotières,
- rue des Huttes.

Mardi 26 février :
- BMX,
2 arrestations chez les Erythréens (les deux étaient devant leur tente)
Ceux qui sont arrêtés sont en général relâchés le lendemain.
- Hôpital,
- Covoiturage.
Beaucoup de jeunes qui arrivent de Belgique.

Mercredi 27 février
 :
- Marck,
- rue du Pont de Trouille (Iraniens),
- rue des Verrotières,
- rue des Huttes.

Jeudi 28 février :
- BMX : dix arrestations
- Hôpital,
- Covoiturage.

Vendredi 1er mars :
- rue du pont de Trouille chez les Iraniens,
- rue des Verrotières,
- rue des Huttes,
- Marck.

Samedi 2 mars :
- BMX, ce sont les gendarmes qui sont de service dès 8 h du matin, tout est enlevé : tentes,
couvertures, vêtements, affaires personnelles, vaisselle, provisions...
Nous n’avons plus de tentes ni de couvertures en stock...
- Hôpital,
- Covoiturage.

Dimanche 3 mars :
- Marck,
- rue des Verrotières,
- rue des Huttes.
- rue du Pont de Trouille (Iraniens), beaucoup de tentes et d’affaires personnelles enlevées. Nombreux sont ceux qui sont frigorifiés, un gamin se retrouve en T-shirt...

A la Cour européenne des droits de l’homme : Traitement dégradant dans la jungle de Calais.

1er mars 2019 -
PDF - 382.5 ko

A part l’affirmation inacceptable, dans les premières lignes :
" même si la situation s’est globalement améliorée depuis trois ans"
c’est un article riche et intéressant.



Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image