• Liste de diffusion

Actualités

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Archives du mois de 09 2018

Démantèlements du weekend.

30 septembre 2018 -

samedi :
- derrière l’hôpital,

dimanche :
- rue des Verrotières,
- rue des Huttes,
- Marck.

Naissance de l’ASSOCIATION NATIONALE DES VILLES ET TERRITOIRES ACCUEILLANTS.

27 septembre 2018 -

APRES L’ASSOCIATION DES ELUS HOSPITALIERS :

Myriam Laïdouni-Denis, Conseillère régionale Auvergne Rhône Alpes, communique :

Hier s’est tenue à Lyon l’assemblée générale constitutive de l’association "villes et territoires accueillants". Voici en PJ le communiqué de presse que nous venons de transmettre.

Cette association, présidée par Damien Carême est composée de collectivités, d’élus siégeant dans la majorité mais aussi dans l’opposition. Elle constitue une énergie à conjuguer avec celles de ceux qui agissent déjà pour l’accueil inconditionnel des personnes vulnérables dont font partie les migrants.

PDF - 162.2 ko

Calais aujourd’hui...

27 septembre 2018 -

Expulsion au covoiturage et à l’hôpital.

4 fourgons de CRS et un de la Police Nationale
Un camion benne

Préfecture et commissaire présents.

Quelles nouvelles ?

26 septembre 2018 -

Calais : expulsions
- rue des Verrotières,
- Marck (old Lidl),
- rue des Oyats.

6 fourgons de CRS et deux de la police Nationale,
camions bennes

Préfecture présente.

Grande-Synthe :
comptage en début de semaine par la police municipale : 1300 personnes...

Un exemple à suivre ? UN MAIRE REQUISITIONNE DES LOCAUX DE L’ETAT POUR DES MIGRANTS.

26 septembre 2018 -

UN MARE REQUISITIONNE DES LOCAUX DE L’ETAT POUR DES MIGRANTS

26 septembre 2018 (Par Agence Reuters)

Le maire communiste de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a réquisitionné mercredi des bureaux vides appartenant à l’Etat pour y reloger 150 travailleurs migrants abrités jusqu’alors dans un foyer insalubre.

PARIS (Reuters) - Le maire communiste de Montreuil (Seine-Saint-Denis) a réquisitionné mercredi des bureaux vides appartenant à l’Etat pour y reloger 150 travailleurs migrants abrités jusqu’alors dans un foyer insalubre.

Le bâtiment, d’une surface de 15.000 mètres carrés, appartient à l’Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa).

"La réquisition a été effectuée à 5h30/5h40 dans des conditions légales en usant de mes pouvoirs conférés par la loi", a annoncé l’élu, Patrice Bessac, dans une vidéo publiée sur son compte Twitter.

Jeudi, l’élu s’était filmé dans le foyer Bara, datant de 1968 et abritant entre 250 et 300 travailleurs migrants s’acquittant d’un loyer modique, pour y dénoncer des "conditions révoltantes" de vie, avant d’y passer symboliquement la nuit.

Réclamant depuis deux ans la transformation des locaux de l’Afpa en abri temporaire le temps de la reconstruction de ce foyer, il avait pris dans la foulée un arrêté d’interdiction d’habiter.

Une trentaine de CRS se sont postés devant le bâtiment réquisitionné mercredi matin après l’entrée du maire et de 150 travailleurs migrants qui ont commencé à installer leur chambre dans les bureaux. Des blocs sanitaires sont en cours d’installation, a-t-on précisé au cabinet du maire.

Cette mesure intervient dans un contexte tendu entre l’Etat et les collectivités locales, qui se réunissent ce mercredi à Marseille pour dénoncer les "faux-semblants de la concertation avec l’État" et "alerter sur le risque d’aggravation des fractures territoriales".

Démantèlements ce matin à Calais.

25 septembre 2018 -

Ce matin, mardi 25, démantèlement
- au covoiturage,
- à l’hôpital.

Quatre fourgons de CRS, un de la police nationale.
Présence de la préfecture.

Démantèlements de ce matin.

24 septembre 2018 -

Calais , ce matin :
à Marck,
rue des Verrotières,

nettoyage des ronds points à Marcel Doret (les jeunes qui ont dû quitter le petit bois Chico Mendès y dorment sous les ponts..)

"Madame Monsieur" rencontre Mercy.

23 septembre 2018 -

Extrait du "Dauphiné, Haute Savoie" du 10 septembre 2018.

La chanson "Mercy" représentait la France pour le prix de l’Eurovision (voir le 1er avril dernier dans la rubrique "On a lu, on a vu...")

Démantèlements ce matin à Calais.

23 septembre 2018 -

CALAIS :
Démantèlement à l’hôpital et au covoiturage.
Les gars se plaignent que la police a lacéré les tentes.

Les dates de passage du film "Grande-Synthe" au Varlin.

21 septembre 2018 -

PROJECTIONS TOUT LE MOIS D’OCTOBRE.

Une collecte pour Grande-Synthe en Bretagne.

21 septembre 2018 -

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/plerin/migrants-une-collecte-pour-grande-synthe-le-20-septembre-14-09-2018-12078709.php

Merci à cette équipe joyeuse et dynamique qui collecte pour nous et a accepté de conserver les dons jusqu’à ce que nous soyons à nouveau prêts à en recevoir.

Démantèlements aujourd’hui à Calais.

20 septembre 2018 -

- rue des Verrotières,
- à Marck,
- derrière l’hôpital.

Présence policière sur les deux sites aujourd’hui.

19 septembre 2018 -

Démantèlement à Calais ce matin.

Covoiturage et Hôpital.

7 fourgons de CRS,
une voiture banalisée de la police nationale,
la préfecture représentée,
Bennes et véhicule municipaux.

Pression policière très forte à Grande-Synthe :

Difficulté accrue pour nos amis de trouver à se poser.

Le point sur les deux sites aujourd’hui.

18 septembre 2018 -

CALAIS : démantèlement
- à Marck,
- au hangar à la jonction entre la rue des Oyats et la rue des Verrotières.

GRANDE-SYNTHE :
grosse présence policière en début de matinée.
Pas d’évacuation, mais les gens sont forcés de déplacer leurs pauvres installations. ..

Aujourd’hui à Calais

17 septembre 2018 -

Démantèlement
- derrière l’hôpital
- et au covoiturage.

Les derniers démantèlements à Calais

16 septembre 2018 -

Hier (samedi) : derrière l’hôpital.

Aujourd’hui (dimanche) :
- Marck (les tentes n’ont pas été enlevées mais détruites)
- rue des Huttes
- rue des Verrotières.

Merci à l’association Colibri pour son aide en matériel, une fois de plus.

16 septembre 2018 -

L’association Colibri a le plaisir d’apporter une nouvelle fois sa contribution à l’action de SALAM. 

Celle ci se traduit par une donation en matériel de cuisine afin de faciliter la préparation et la distribution des repas préparés par les bénévoles de Grande Synthe.

4 nouveaux distributeurs isothermes de boissons , ainsi que des bacs, caissons et chariots de transport viennent compléter le matériel existant

La situation sur les deux sites.

14 septembre 2018 -

CALAIS :
Démantèlement hier au covoiturage,
Démantèlement ce matin
rue des Verrotières,
rue des Huttes
et à Marck.

GRANDE-SYNTHE :
350 personnes à la distribution Salam hier midi.
Installation d’un point d’eau par la mairie à l’entrée du Puythouck, hier matin (photo)

La situation sur les sites depuis dimanche.

12 septembre 2018 -

CALAIS : dimanche, pour une fois, pas de démantèlement..

mais lundi, contrairement aux habitudes, les interventions n’ont pas eu lieu le matin mais l’après-midi pendant que les gars sont partis pour le repas...
- rue des Verrotières,
- à Marck (les tentes n’ont pas été enlevées mais détruites : piétinées et les arceaux cassés)
- rue des Huttes.

Mardi : démantèlements à l’hôpital et au covoiturage.

GRANDE-SYNTHE,
depuis vendredi, les gars errent sans endroit où ils ont le droit de se poser, chassés par la police,
il n’y a pas de point d’eau, sans oser parler de toilettes et de douches.
Les distributions par les associations se font à l’entrée du Puythouck malgré la police ou sur le territoire d’Auchan, malgré les vigiles...

Situation du jour (samedi 8 septembre) sur les deux sites.

8 septembre 2018 -

CALAIS :
Démantèlements à trois endroits :
- rue des Huttes,
- Marck en Calaisis,
- rue des Verrotières.

GRANDE-SYNTHE :

Après une nuit très violente (gazages, matraquage) la matinée était plus calme. 

De nombreuses personnes expulsées jeudi sont de retour. 

Le service de sécurité d’Auchan est très tendu. Ce matin présence policière++ autour du hangar de Salam. 

La distribution alimentaire de Salam ce midi se déroule donc à l’entrée du Puythouck, à gauche juste après Auchan Drive. Entre 350 et 400 personnes dans le calme, sans aucune tension et une seule camionnette de CRS. 

Manque d’eau potable grave.
Les équipes se mobilisent : Salam, MDM, ADRA, FTS Bollezeele.

Les opérations du jour.

7 septembre 2018 -

CALAIS :
- Démantèlement Bois Dubrulle :
Impossible d’accéder,
4 ou 5 camions de CRS visibles.

- Puis démantèlement au covoiturage et derrière l’hôpital.

GRANDE-SYNTHE :

Ce matin : Gros déploiement de forces au lieu dit la Sècherie + avion de surveillance.Le dispositif rue de la gare tjrs en place.

Pas de bus mais un ballet incessant de fourgonnettes 9 places (police ou paf) qui emmènent les migrants.

Journalistes mis à l’écart.

Beaucoup de police, beaucoup d’officiels.

Dans l’après-midi concertation interassociative autour de MDM pour action cohérente de distributions ( nourriture et autres).

Tout s’est fait devant le hangar qui a brûlé.
320 personnes (comptage MDM avec un compteur mécanique).
Distribution de repas + couvertures + générateurs.

Démantèlements sur les deux sites.

6 septembre 2018 -

CALAIS :
Deux démantèlements : rue des Verrotières et derrière l’hôpital.

GRANDE-SYNTHE :
Ce matin les CRS indiquaient aux associatifs refoulés à l’entrée du camp que seules les familles allaient être emmenées.
Pendant ce temps là les infos nationales parlaient d’une évacuation totale.
Et c’est bien une évacuation massive qui était en cours : plus de 500 personnes ont été emmenées de force...
Entre 100 et 200 cependant ne sont pas parties.
Le repas de midi préparé par Salam n’a pu être distribué car le camp était interdit d’accès. Il l’était encore à 16h.
Où les gens qui ne sont pas partis, ceux qui vont revenir et les nouveaux arrivants pourront-ils se poser ? Sera-t-il possible pour les associations de leur donner à manger ? On ne peut pas en France au 21 e siècle priver des gens de nourriture...

Notre inquiètude est grande.

Vers une immigration respectueuse (propositions Salam mises à jour - été 2018)

5 septembre 2018 -

Vous trouverez le texte des propositions sur ce site, à la rubrique "l’association".

Démantèlements sur les deux sites.

5 septembre 2018 -

Grande-Synthe : un bus complet (hommes célibataires uniquement) est parti ce matin.

Calais : ce matin : démantèlement à trois endroits :
- Bois Dubrulle
- rue des Huttes,
- derrière l’hôpital
Sous préfecture sur place avec CRS.

Démantèlements du jour.

3 septembre 2018 -

A Calais : Trois endroits ce matin : Bois Dubrulle, derrière l’Hôpital et au covoiturage.

A Grande-Synthe, comptage avec grand déploiement de forces de police mais pas d’évacuation.

Démantèlements du weekend à Calais.

2 septembre 2018 -

A Calais :
- samedi matin au Bois Dubrulle,
et les Afghans ont été réveillés à Marck par la police, mais pas délogés...

- ce matin(dimanche) rue des Huttes.



Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image