• Liste de diffusion

Yamina Benguigui, une réalisatrice engagée pour la diversité

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Yamina Benguigui, une réalisatrice engagée pour la diversité

16 mai 2012 - Nouvel Obs - AFP

La nouvelle ministre déléguée des Français de l’étranger s’est notamment distinguée par des films consacrés à la question de l’immigration.

Yamina Benguigui, 55 ans, qui entre au gouvernement comme ministre déléguée des Français de l’étranger, est une cinéaste engagée qui s’est distinguée par des films consacrés à la question de l’immigration, à la violence contre les femmes et aux inégalités.

Algérienne née en France, elle est élue conseillère du 20e arrondissement en mars 2008 et nommée dans la foulée adjointe au Maire de Paris Bertrand Delanoë en charge des droits de l’Homme et de la lutte contre les discriminations.

Durant la campagne présidentielle, celle qui se considère comme une "accoucheuse de mémoire" a lancé un appel au futur chef de l’Etat pour mieux prendre en compte la parole des femmes issues de l’immigration. Parmi les signataires : Isabelle Adjani, Rachida Brakni ou Elsa Zylberstein.

"Nous sommes aujourd’hui les héritières des pionnières de l’immigration devenues grand-mères, de ces ’oubliées’ de l’histoire", lit-on dans son manifeste. "Ces mères et ces femmes sont le pivot essentiel de l’équilibre républicain de la société", ajoute le texte.

En 1990, Yamina Benguigui débute sa carrière aux côtés du réalisateur Rachid Bouchareb ("Indigènes", "Hors-la-loi’) en tant que productrice d’émissions culturelles.

De nombreux prix

Elle reçoit de nombreux prix pour ses documentaires, dont le Sept d’or pour "Mémoires d’immigrés, l’héritage maghrébin" en 1997 et le Globe de cristal pour "9-3 Mémoire d’un territoire" en 2009.

Elle est également l’auteur d’"Aïcha", une fiction proposée par France 2, qui a réalisé un record d’audience lors de sa première diffusion. Celle-ci suit le quotidien d’une jeune femme (Sofia Essaïdi) qui habite de l’autre côté du périphérique nord parisien et veut conquérir son indépendance.

Chevalier de l’ordre de la Légion d’honneur et de l’ordre des Arts et des Lettres, elle est également membre de l’Observatoire de la diversité audiovisuelle au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image