• Liste de diffusion

Un squat de migrants évacué quai de la Moselle

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Un squat de migrants évacué quai de la Moselle

6 juillet 2011 - Nord Littoral - François Devin

Un squat de migrants a été évacué hier vers 15h30 par les forces de police, quai de la Moselle. Il s’agit de la deuxième opération de ce genre en deux jours.

Lundi soir déjà, les policiers avaient confisqué des effets aux migrants à Calais-Nord, après la distribution des repas.

C’est devant une dizaine de militants No-borders et autant de migrants d’origine africaine qu’une vingtaine de policiers de la PAF et de CRS ont procédé au démantèlement d’un squat, hier en milieu d’après-midi quai de la Moselle. Une opération qui s’est effectuée dans un calme relatif, même si les forces de l’ordre ont eu à éloigner une militante à coups de bombe lacrymogène. Lors de l’opération, des tentes ainsi que des couvertures ont été enlevées par les services de la ville de Calais. « Elles sont déposées dans nos locaux rue de Toul, a affirmé l’adjoint au maire Philippe Mignonet, présent sur les lieux. Leurs propriétaires ont une semaine pour les récupérer. » Cette procédure ne plait pas aux militants No-Borders, qui prennent ces opérations ponctuelles - celle d’hier a duré une petite heure - comme de la provocation. « Même si aucune interpellation n’a lieu, explique un jeune militant, les destructions de squats sont loin d’améliorer le climat de tension qui règne à Calais, entre les migrants et la police. » « Lundi soir, peu après 21 heures, une opération identique avait eu lieu aux abords de la rue de Moscou, après la distribution des repas, alors que des exilés s’abritaient pour la nuit », regrette Philippe Wannesson, président de l’association La Marmite aux Idées.

Ces deux évacuations se sont déroulées sans aucune interpellation.

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image