• Liste de diffusion

Un passeur vietnamien condamné à six mois ferme

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Un passeur vietnamien condamné à six mois ferme

24 juin 2010 - La Voix du Nord - A. C.

Hier, en comparution immédiate, un passeur vietnamien a été condamné à six mois de prison ferme et incarcéré.

Le 21 juin, Tien Dung N’guyen a été aperçu par la PAF (Police aux frontières) à la descente du train, en gare de Dunkerque.

Regardant à droite et à gauche, il fait signe à trois compatriotes dont une femme de descendre. La PAF l’observe en train d’acheter des tickets de bus. Le quatuor de sans-papiers se rend alors à Téteghem pour rejoindre le camp de migrants. À la descente du bus, les policiers interpellent le suspect et un migrant, les deux autres ayant réussi à s’enfuir.

Le candidat au passage explique que Tien Dung est allé les chercher dans un hôtel à Paris et qu’il a lui même acheté les billets de train. Des SMS récupérés par la police sur le téléphone portable montrent que certaines personnes s’inquiètent de savoir si la « marchandise » est en route. La marchandise ? Tien Dung répond par SMS : « Je ramène les trois morceaux. Il y a une fille parmi les trois morceaux. Préparez quelques bouteilles de bière ».

« On a compris que la fille n’était pas destinée à payer son passage en liquide », note le vice-procureur. « Cela montre dans quelle estime les passeurs tiennent les "passés". En tout état de cause, il n’y a aucun doute. Le prévenu appartient à une filière bien structurée ». En plus des six mois de prison, le passeur est interdit de territoire français pendant trois ans. •

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image