TEMPÊTES ET MISES A L'ABRI.

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

TEMPÊTES ET MISES A L’ABRI.

19 février 2022 -

16 février :
Tempête : Ouverture de mise à l’abri à Calais pour les nuits du 16 au 17 et du 17 au 18 février, dans les locaux du Plan Grand Froid.
(info sous-préfecture via JClaude Lenoir, président de Salam NPdC)
Peu vont en profiter : ils craignent (et on verra à juste titre) que leur matériel soit confisqué en leur absence.
Rien à Grande-Synthe.

17 février :
Camp à proximité de Grande-Synthe : hier soir aucune ouverture de local de mise à l’abri n’avait été accordée ni par la CUD, ni par la sous-préfecture.
Certains exilés ont trouvé refuge dans les anciens hangars de la Linière à Grande-Synthe.

Ce matin la police a évacué le lieu et mis en garde à vue deux bénévoles : un de Salam et un de Help for Dunkerque pour occupation illicite de terrain (mise à l’abri d’exilés pour la nuit dans les hangars de la Linière) et dégradation de matériel (la grille d’accès !)

Les conditions météorologiques exceptionnelles (tempête de 70 noeuds) et les consignes de la préfecture, des compagnies d’assurance, de la presse, incitant à se mettre à l’abri, ont sûrement joué dans la décision de mise en liberté de nos deux amis, sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux.
Un comportement contraire revenait à de la non assistance à personne en danger.

La bonne nouvelle est l’ouverture pour deux nuits (de ce jeudi soir à samedi matin, avec reconduction possible) d’un gymnase de Petite-Synthe, avec 200 places, distribution de nourriture par la protection civile, douches sur place, possibilité d’y passer la journée.

Calais :
Le dispositif de mise à l’abri déclenché hier soir (mercredi 16) est prolongé pour deux nuits, donc jusqu’à dimanche matin.

18 février :
Calais :
info sous-préfecture ce matin (via Jean-Claude Lenoir)

Compte tenu des prévisions météorologiques de la journée à Calais, l’organisation suivante est mise en place :
Les adultes et MNA accueillis pour la nuit pourront rester sur les 2 sites (Rue de Huttes et route de St Omer) en journée ;
Un départ vers les CAES sera organisé comme tous les jours depuis la rue des Huttes à 9H30 pour les personnes volontaires ;
Les équipes de l’Audasse et de FTDA débuteront des maraudes sur tous les campements de Calais à 10h00 et tout au long de la journée ;
Il sera proposé aux personnes rencontrées une mise à l’abri pour la journée qui pourra être prolongée pour la nuit ;
Les personnes volontaires seront accompagnées via des navettes en bus, depuis les campements, vers les sites de la rue des Huttes ou de St Omer ;
La Vie Active poursuivra sur le terrain ses prestations comme tous les jours ;
Les personnes prises en charge sur les sites de mise à l’abri bénéficieront de repas.

Grande-Synthe :
Ce matin : info d’une bénévole de Salam qui s’est rendue sur place :
17 personnes ont passé la nuit dans le gymnase ouvert la veille au soir. Une tente est installée à l’intérieur pour offrir un peu d’intimité à une famille.

Ce soir : info Help for Dunkerque, (après être passé au gymnase) annonce une centaine de présents à l’intérieur à 18 h.

19 février :
A Grande-Synthe,
Le matin, la famille est partie en CAES, la tente est démontée.
une trentaine de personnes s’installent pour la nuit dans le gymnase. Comme à Calais ils craignent la confiscation de leur matériel en leur absence et se plaignent du froid dans le gymnase.
Le camp est dévasté.

A Calais :
Après une nuit de tempête pour laquelle les exilés ont été incités à se mettre à l’abri, les Forces de l’Ordre sont là dès le matin pour enlever le matériel de ceux qui ne sont pas là...

Un mot du président :
MISE A L’ABRI POUR TEMPÊTE.

En même temps !
Avec la main gauche nos dirigeants
Enfin conscients de la situation dangereuse
Proposent à nos Amis un toit pour quelques nuits

En même temps !
Avec la main droite nos dirigeants
Toujours inconscients de la précarité inacceptable
Confisquent bâches et tentes dès potron–minet
Lors de démantèlements aussi scandaleux qu’inhumains

En même temps
N’est-il vraiment pas envisageable pour nos dirigeants
D’associer humanisme, intelligence et pragmatisme ?

En même temps
Simplement faire sienne notre devise
LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE !

Jean-Claude Lenoir.