Migrants et pratiques policières douteuses

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Migrants et pratiques policières douteuses

23 février 2011 -

Décidément les sous-préfets calaisiens semblent condamnés à l’incapacité de se faire obéir des forces de l’ordre... républicaine.

Ce vendredi [18 février] après-midi, c’est encore la violence et le non-respect des lois républicaines qui régentaient les méthodes d’intervention policière sur Calais.

Seule l’arrivée de la presse locale devait permettre de stopper ces
arrestations aux faciès. Toutes ces personnes ayant des papiers, pour
certaines provisoires, évitèrent ainsi un transfert vers le commissariat de Coquelles pour un retour pédestre après quelques minutes d’une simulation d’interrogatoire.

Alors les services préfectoraux pourront une fois de plus prétendre au grand discernement des policiers lors de leurs interventions ils ne duperont qu’une frange infime et identifiée de la population.

Non-traversées dans les passages pour piétons, ceinture de sécurité non-attachée et arrestations systématiques de passeurs à savoir des milliers !
Ces arguments fallacieux n’aident pas à décliner le mot démocratie au présent !

Honte à ces méthodes d’un autre temps !

Calais doit enfin renoncer à un être un territoire de non droit !