• Liste de diffusion

Migrants à Calais : les ministres de l'Intérieur français et britannique vont « renforcer leurs efforts »

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Migrants à Calais : les ministres de l’Intérieur français et britannique vont « renforcer leurs efforts »

30 août 2014 - La Voix du Nord - Marie Goudeseune

Les ministres de l’Intérieur français et britannique Bernard Cazeneuve et Theresa May se sont rencontrés vendredi à Londres. Ce samedi matin, ils annoncent, dans un communiqué qu’ils vont avant tout « renforcer leurs efforts » pour « empêcher l’immigration illégale ».

Dans une déclaration conjointe envoyée à la presse ce samedi matin, Bernard Cazeneuve et Theresa May évoquent la situation de Calais : « L’augmentation du nombre de migrants à Calais et ses environs depuis le printemps 2014 a entraîné de très importants troubles tant économiques, sociaux que d’ordre public. Nous avons le devoir de renforcer nos efforts et de trouver de nouvelles solutions afin de soulager l’impact de la pression migratoire sur la population de Calais et son économie, et d’empêcher l’immigration illégale. »

Les deux ministres affirment qu’ils vont continuer à « renforcer les infrastructures portuaires » ; à s’assurer, parallèlement, que les « personnes dans un besoin avéré de protection ou qui sont victimes des filières de trafiquants » reçoivent l’aide « appropriée » ; et poursuivre leur lutte « contre les réseaux du crime organisé à l’origine de la contrebande et de la traite des êtres humains, en accroissant le travail commun de renseignement et la coordination entre nos agences en charge de la sécurité intérieure. »

Accroître les « vols de retour »

Concernant Calais, Bernard Cazeneuve et Theresa May n’évoquent pas la proposition de la maire Natacha Bouchart de créer un centre pour migrants. Ils annoncent en revanche qu’ils vont « prendre des mesures à Calais, et en amont de Calais, afin de dissiper les mythes qui y provoquent un afflux de migrants ». Des mesures à la tonalité particulièrement répressive, qui prévoient l’accroissement de « vols de retour » : « Nous enverrons un message clair sur le fait que quiconque sera interpellé en tentant une traversée illégale fera l’objet d’une procédure rigoureuse, en application des règles nationales et européennes pertinentes en matière d’asile. Des vols de retour cofinancés en direction de certains pays-clés sont déjà organisés et leur nombre sera accru. »

Source de l’article

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image