• Liste de diffusion

Migrants à Calais : il y a cinq ans, la « jungle » démantelée

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Migrants à Calais : il y a cinq ans, la « jungle » démantelée

21 septembre 2014 - La Voix du Nord - Olivier Pecqueux

Il y a cinq ans, quasiment jour pour jour, au terme d’une journée ultra-médiatisée, Éric Besson, le ministre de l’Immigration du gouvernement Fillon, annonce le démantèlement puis la destruction de la « jungle » de Calais. Zone des Dunes, 276 migrants dont la moitié de mineurs, sont interpellés.

À l’époque, les observateurs avertis doutent que le démantèlement de la « jungle », route de Gravelines, réglera la problématique de l’immigration clandestine. Depuis dix ans, la population s’est habituée aux opérations « coup de poing », à Calais et aux alentours, pour tenter de dissuader les candidats à l’exil. Cette évacuation, pilotée par le ministre Éric Besson, a surtout des allures d’opération de communication. Le démantèlement a été annoncé une semaine auparavant par le ministre sur le plateau du journal télévisé de Laurence Ferrari. L’évacuation de 300 personnes, devant les médias de toute l’Europe, est un message adressé aux filières mafieuses. Cinq ans plus tard, l’histoire bégaie puisque Calais, avec plus d’un millier de clandestins recensés, est plus que jamais concerné par l’immigration clandestine.

Chronologie

1998-1999. La guerre fait rage dans les Balkans, poussant des milliers de Kosovars à fuir. Certains de ces exilés candidats à une traversée pour la Grande-Bretagne arrivent au port de Calais.

Septembre 1999. Un ancien hangar d’Eurotunnel, à Sangatte, est réquisitionné par l’État pour abriter les milliers de migrants qui depuis des mois dorment dans les parcs publics à Calais.

Novembre 2002. Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur, fait fermer le centre à Sangatte.

Avril 2006. Les migrants squattent des usines désaffectées ou vivent dans des cabanes de fortune. Deux campements route de Gravelines, au bois Dubrulle (zone des Dunes) sont démantelés le 6avril. Plus tard, on nommera cette zone la « jungle ».

Mardi 22 septembre 2009. À la demande du ministre de l’Immigration, 500gendarmes et policiers encerclent la « jungle », zone des Dunes, et vident les campements, ensuite rasés.

Source de l’article

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image