• Liste de diffusion

Loon-Plage : six mois de prison ferme pour les trois passeurs

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Loon-Plage : six mois de prison ferme pour les trois passeurs

6 juillet 2010 - La Voix du Nord

Himen Abubaker Nouri, 25 ans Diar Khaled Nouri, 22 ans, et Mustafa Sami, 27 ans, nient avoir joué le rôle de passeurs d’Irakiens et d’Afghans.

À les entendre, ils cherchaient à se rendre en Grande-Bretagne ou à retourner en Irak dans les tout prochains jours. Toutefois, les observations effectuées par les policiers dans la nuit de mercredi à jeudi près d’un campement à Loon-Plage ne plaident pas en leur faveur. Selon le dossier lu par la présidente du tribunal, deux hommes faisaient le guet pendant que deux autres allaient et venaient entre les bosquets et les camions et aidaient des clandestins à monter dans les véhicules. L’interpellation qui a suivi a permis de mettre la main sur trois des quatre hommes. Par le biais d’un interprète en kurde et en arabe, ils expliquent aux magistrats se trouver en France depuis un mois ou deux mois et demi.
« Depuis la fermeture de la jungle de Calais, il y a eu une mutation des points de passage des clandestins, c’est la Norfolkline à Loon-Plage », commente le vice-procureur de la République. Pour expliquer le fait que les prévenus minimisent leur rôle, le représentant du parquet note : « Ils ont peur de parler car, sinon, leur rêve d’aller en Grande-Bretagne s’envolerait ». Pour lui, « la vérité se situe dans les déclarations de la police ». Tout en reconnaissant que ces hommes en situation irrégulière participent à un faible niveau à un réseau de passeurs, il demande pour chacun quatre mois de prison ferme, un mandat de dépôt et une interdiction de séjourner sur le territoire français pendant trois ans.
Leur avocate, elle, les décrit comme des « mini-tours-opérateurs qui aident les migrants à monter dans les camions ». Elle établit un parallèle entre leur activité et celle « des passeurs et des contrebandiers qui, en 39-40, aidaient les Juifs à passer les montagnes »... « Les prohibitions n’ont jamais rien empêché », estime-t-elle en référence à l’interdiction de l’alcool aux États-Unis dans les années 20. « On leur reproche d’avoir aidé des clandestins à monter dans des camions. C’est une violation de la loi, certes, mais ce ne sont pas des criminels, des voleurs, des trafiquants de drogue. Vous devez appliquer la loi, mais pas n’importe comment », lance-t-elle aux magistrats.
Jugement : six mois de prison ferme pour les trois hommes avec mandat de dépôt et interdiction pendant trois ans de séjourner sur le territoire français.

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image