• Liste de diffusion

Les talibans accusés d'utiliser des enfants dans des attentats suicides

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Les talibans accusés d’utiliser des enfants dans des attentats suicides

2 septembre 2011 - Lesinfos.com

“En grandissant au milieu d’une guerre, en luttant contre l’illettrisme, la pauvreté et l’instabilité, les enfants afghans font déjà face à des épreuves inavouables” a déclaré Brad Adams, directeur de Human Rights Watch Asie. ” Mollah Omar et les combattants talibans qu’il commande, devraient respecter leur code de conduite et arrêter d’attacher des bombes à des enfants pour les envoyer se suicider dans une guerre qu’ils sont trop jeunes pour comprendre“. En parlant de code de conduite, Brad Adams fait référence au Layha, écrit en 2006 par les talibans qui y dictent leur attitude durant un conflit. Il serait stipulé de l’aveu même des chefs talibans que le règlement “banni formellement la participation de mineurs au Djihad et que les moudjahidines interdisent aux jeunes de rejoindre leurs rangs”.

“L’utilisation des enfants par les talibans n’est pas seulement écœurant” ajoute Brad Adams “mais cela montre l’hypocrisie de Mollah Omar quand il déclare protéger les enfants et les civils“. Malgré les accusations des ONG, provenant de rapports fournis par l’ONU et d’enquêtes de journalistes, démontrant que des enfants étaient entrainés par les talibans au Pakistan, afin de commettre des attentats suicides contre des cibles de l’OTAN, les talibans ont démenti à plusieurs reprises ces accusations. Le 11 mai dernier, un communiqué des djihadistes parlait de “propagande de l’ennemi“, affirmant une nouvelle fois que la participation des enfants à des attentats était “bannie” et “qu’il n’y avait aucun adolescent parmi les moudjahidines“. Le 28 aout, Mollah Omar déclarait que les talibans suivaient des ordres clairs : “Obéissez à votre leader et mettez en œuvre le code des moudjahidines qui vous a été transmis… Vous devez strictement respecter les mesures de précaution que vous ont indiqué vos chefs… Vous devez faire très attention à votre manière de vous conduire avec les civils. Gagnez le cœur des gens à travers votre bonne conduite et votre comportement“.

“Le code de conduite des talibans était vu comme un pas en avant” commente Brad Adams, “mais cinq ans après, cela ressemble plus à un outil de communication (…) A chaque fois qu’une bombe est attachée autour d’un enfant, le code et les paroles de Mollah Omar paraissent vides de sens“. Il faut dire que selon Human Rights Watch, les attentats ou tentatives impliquant des enfants ont été nombreuses ces derniers mois :
- Le 26 juin dernier, dans la province d’Uruzgan, une jeune fille de 8 ans a été tuée quand le sac d’explosif, que les talibans lui avaient demandé de déposer à un check-point de la police, a été enclenché.
- Le 20 mai dans au Nourestân, un enfant de 12 ans a explosé “prématurément” tuant plusieurs personnes autour de lui, suspectées d’être des insurgés.
- Début mai, cinq adolescents de 13 ans ont été arrêtés. Ils auraient suivis un entrainement pour les attentats kamikazes, selon la direction nationale de la sécurité afghane.
- Le 3 mai, un garçon de 14 ans a avoué avoir été forcé de porter une bombe, affirmant aux autorités que les talibans l’avaient menacé de lui couper les deux mains s’ils n’acceptait pas sa mission.
- Le 1er mai, un enfant de 12 ans s’est fait exploser dans un bazar du district de Barmal, tuant 4 civils en blessant 12 autres.
Le 13 avril, dans la province de Kunar, un enfant de 13 ans a activé une bombe cachée sous ses vêtements, tuant 10 personnes dont cinq écoliers.

Human Rights Watch affirme que des enfants sont enrôlés par les talibans parfois dès l’âge de cinq ans. Certains sont munis d’amulettes contenant des versets du Coran, les insurgés leur affirmant que cela les protègera de l’explosion qu’ils déclencheront.

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image