• Liste de diffusion

Les migrants érythréens appellent aux dons pour rapatrier leur camarade défunt au pays

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Les migrants érythréens appellent aux dons pour rapatrier leur camarade défunt au pays

21 décembre 2013 - Nord Littoral - F. D.

Yemani est décédé à Calais dans la nuit du 9 décembre.

La communauté érythréenne de Calais se mobilise pour rapatrier le corps de Yemani, un jeune homme de 21 ans mort en pleine rue à Calais. Les associations, dont Salam, se mobilisent également C’était dans la nuit du 9 décembre. Un jeune Erythréen de 21 ans est mort, foudroyé en pleine rue, à 2 heures du matin le 10 décembre.
L’enquête a conclu à une mort naturelle, malgré des alertes qui avaient conduit Yemani et son entourage à l’hôpital de Calais. « ll a été ausculté, puis relâché. Visiblement, les médecins ne lui ont rien trouvé », relate Jean-Claude Lenoir, président de l’association Salam.

Un coût total de 7 000 euros

Pour ce Calaisien dévoué, présent au quotidien aux côtés des migrants de Calais, cette mort est « assez suspecte. On nous a dit qu’il s’agissait d’une mort naturelle. Mais lorsque j’ai abordé ce sujet au cours de la table ronde avec Manuel Valls en sous-préfecture de Calais, tout le monde a baissé la tête et regardé ses chaussures. Pourquoi cette réaction ? Nous cache-t-on quelque chose ? » Aujourd’hui, la dépouille du jeune Erythréen repose à la morgue de Calais, dans l’attente de son retour au pays. Un retour pour le moment non-programmé car l’ensemble des fonds nécessaires au transfert n’est pas réuni.
« Ce rapatriement, qui se fera via l’ambassade, représente un coût de 7 000 euros, et la famille de Yemani n’a pas les moyens nécessaires », disent les associatifs. Selon eux, il manque toujours 1 500 euros pour compléter l’enveloppe. « Nous en appelons donc à la générosité des Calaisiens. La police, qui avait déjà fixé des délais pour la mise en oeuvre du transfert de la dépouille, a accepté de le repousser une nouvelle fois », ajoute Jean-Claude Lenoir.

Si vous souhaitez apporter un don, vous pouvez le déposer à l’heure des repas sur la zone de distribution rue de Moscou, ou par chèque à Salam à la Maison pour Tous de Calais, boulevard Jacquard.

Source de l’article

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image