• Liste de diffusion

Les consultations sur l'adhésion de la Palestine à l'ONU ont débuté

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Les consultations sur l’adhésion de la Palestine à l’ONU ont débuté

26 septembre 2011 - Le Monde

Le Conseil de sécurité de l’ONU a entamé lundi 26 septembre des consultations après le dépôt vendredi d’une demande d’adhésion d’un Etat de Palestine aux Nations unies. L’ambassadeur palestinien auprès de l’ONU, Riyad Mansour, a indiqué qu’il "espérait que le Conseil de sécurité ferait preuve de responsabilité", soulignant que 131 pays ont désormais reconnu la Palestine comme un Etat souverain. "Nous rencontrons tous les pays membres du Conseil de sécurité" pour les convaincre de voter en faveur de l’adhésion de la Palestine, a-t-il ajouté.

Les tractations au Conseil de sécurité risquent de durer plusieurs semaines. Les Palestiniens espèrent obtenir au moins neuf voix sur quinze au Conseil, minimum requis pour que leur demande puisse faire l’objet d’une "recommandation" du Conseil à l’Assemblée générale de l’ONU, passage obligé pour que celle-ci se prononce par un vote à son tour.

Un tel résultat obligerait les Etats-Unis à opposer leur veto et une recommandation positive ne verra donc de toutes façons jamais le jour. Six membres du Conseil de sécurité, permanents ou non, ont déjà dit qu’ils approuvaient la demande palestinienne : Chine, Russie, Brésil, Inde, Liban et Afrique du Sud. Les autres membres indécis ou n’ayant pas révélé leur position sont la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, le Nigeria, le Gabon, la Bosnie et le Portugal. La Colombie s’abstiendra.

La direction palestinienne a déjà fait savoir qu’en cas d’échec au Conseil, elle pourrait user de l’option d’un vote direct à l’Assemblée générale où une majorité lui est acquise et qui pourra lui conférer un statut intermédiaire amélioré "d’Etat observateur non membre". Le statut actuel de la Palestine est celui d’une "entité observatrice". Les président français Nicolas Sarkozy avait exprimé une telle proposition mercredi dernier devant l’Assemblée générale des Nations unies.

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image