• Liste de diffusion

France Info en direct de Calais : qu'ont dit les invités calaisiens ?

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

France Info en direct de Calais : qu’ont dit les invités calaisiens ?

14 avril 2012 - 14 04 2012. La Voix du Nord

Hier matin, entre 8 h 30 et 9 h 30, puis en fin de journée, deux émissions spéciales de France Info se sont tenues en direct de Calais, depuis le Café de Paris. Quels ont été les choix des reporters de France Info et qu’ont dit les invités calaisiens ? ...

Hier matin et en fin de journée, les journalistes de France Info ont assuré deux émissions en direct du Café de Paris, rue Royale.

Il s’agissait de deux retransmissions décentralisées dans le cadre d’une série sur le thème des présidentielles baptisée « Terrains de campagne ». Ce retour à Calais, cinq ans après une émission planifiée entre les deux tours de l’élection présidentielle, s’attachait à détailler les changements intervenus dans le Calaisis au terme d’un quinquennat mouvementé. Avec le souci, selon le rédacteur en chef Régis Picart, « de ne pas sombrer dans le misérabilisme ».

Dans la rubrique « L’Histoire du jour », Jean Leymarie a retracé la renaissance de Meccano, qui a partiellement été relocalisé à Calais en 2010, et qui a travaillé avec les studios de Steven Spielberg avant la diffusion du film Tintin. « L’entreprise reste fragile mais elle se redresse. » Les reporters parisiens ont certes décrit une ville de Calais « plombée par le chômage, avec un taux de 16 % ». Mais sans occulter cette situation alarmante, ils ont également mis l’accent sur des activités porteuses d’espoir, comme la dentelle avec Desseilles.

Ils ont donné l’occasion à Franck Duhamel et Antoine Poitau, responsables de Codentel, entreprise de fabrication de dentelles pour le haut de gamme et le prêt-à-porter, de témoigner. « Pour défendre le label "Dentelle de Calais", il faut se battre, notamment face à la Chine. C’est pour cette raison qu’on se spécialise dans le haut de gamme, on essaie de travailler par le haut », commentait Antoine Poitau.

Jean-Marc Puissesseau, président de la CCI Côte d’Opale, appelé à témoigner sur le chômage et la vitalité économique, trouve l’initiative de France Info positive : « Je les ai remerciés de s’intéresser à Calais, je pense qu’ils ont été surpris par le dynamisme trouvé ici et la journaliste, Catherine Pottier, a reconnu que Calais souffrait d’une image négative. J’aurais aussi préféré parler un peu plus... » Sabine Duhamel, vice-présidente du Conseil des études et de la vie universitaire de l’Université du littoral Côte d’Opale, a, elle, été interrogée pour montrer que dans le Calaisis, le chômage ou la déscolarisation ne sont pas vécus comme une fatalité. Un discours tenu quelques heures plus tôt par le directeur du Channel, Francis Peduzzi, qui relevait l’importance de « l’éducation et de la culture » après l’intervention d’une mère d’élève à Calais.

Les journalistes de France Info, qui avaient longuement traité l’actualité de l’immigration clandestine en 2007, se sont replongés dans ce thème, avec une intervention du président de Salam, Jean-Claude Lenoir, en fin de journée, après des témoignages de migrants. « Le nombre de migrants n’est plus de 1 000 personnes, mais il reste important. Les hommes politiques ne comprennent pas le problème parce qu’ils ne viennent pas sur le terrain.

[source http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Calais/actualite/Secteur_Calais/2012/04/14/article_france-info-en-direct-de-calais-hier-qu.shtml]

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image