• Liste de diffusion

Du sursis pour le passeur polonais criblé de dettes

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Du sursis pour le passeur polonais criblé de dettes

29 avril 2014 - Nord Littoral

Zbigniew, c’est son prénom, est un ressortissant polonais qui vit à Glasgow depuis sept ans.

Sa femme travaille dans un restaurant qui emploie des Albanais. Ce sont eux qui ont contacté Zbigniew pour effectuer le transport illégal d’une femme albanaise et de son enfant vers la Grande-Bretagne.

Ils l’ont choisi lui, parce que criblé de dettes, il a besoin d’argent et qu’il dispose du passeport de son épouse et de son enfant. Les Albanais lui ont demandé d’utiliser ces deux passeports pour faire passer les clandestins. Pour cette mission, le Polonais devait toucher 4 000 livres sterling. En outre, les commanditaires ont déboursé 2 000 livres pour les réparations sur sa voitures afin qu’il puisse faire le voyage.

Samedi, à l’embarquement du terminal ferry de Loon-Plage, les autorités ont tout de suite remarqué que les photos sur les passeports de la femme et de l’enfant de Zbigniew ne correspondaient pas à celles de la femme et de l’enfant albanais.

Au début de sa garde à vue, Zbigniew a raconté la même version que l’étrangère en situation irrégulière. Il l’a rencontrée par hasard en France, il a eu pitié et a accepté de la faire passer. Mais très vite, Zbigniew a dit la vérité. Le voyage était bien organisé.

Le parquet a demandé contre le Poloais, âgé de 31 ans, six mois de prison dont trois ferme, assortis d’un mandat de dépôt. Il a finalement écopé de six mois de prison avec sursis et eux ans d’interdiction du territoire français. Son véhicule lui sera restitué.

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image