Destruction de l'arriére camp de Tétéghem : témoignage d'une bénévole.

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Destruction de l’arriére camp de Tétéghem : témoignage d’une bénévole.

14 avril 2012 -

Vendredi 13 avril.
Ce matin Médecins du Monde a été averti que l’arrière camp de Tétéghem allait
être détruit .
Quand elle est arrivée les engins avaient déjà commencé leur travail
Rappelons que le camp de Téteghem a deux parties :
La première partie où sont construites les 7 cabanes en bois ( une cabane est
conçue pour 3 personnes )
Une deuxième beaucoup plus loin au fond où se trouvent des abris en plastiques
quelques tentes ,des lieux de vie où se fait la cuisine
Tout est détruit et cela continue au moment ou j’envoie ce mail rien ne doit rester (les tables les chaises tout doit disparaitre)
La CUD (communauté urbaine de Dunkerque) a loué les services d’une entreprise semble -t-il pour la destruction .
Elle aurait reçu des ordres du préfet.
Les responsables présents sur le site ne semblaient pas à l’aise mais il y a de quoi.
Pas de police, à part le responsable de la PAF de Dunkerque en civil.
Les bûches en bois apportées par la CUD il y a quelque jour détruites aussi.
Les caddies servant à transporter la nourriture les bidons d’eau détruits aussi.
Des arbres sont arrachés.
Encore une fois personne n’a été averti que cette destruction avait avoir lieu d’une manière si imminente.
Sur le site il y a une quarantaine de personnes et 21 places théoriques dans les abris.
On peut vraiment se demander à quoi peut bien servir ce genre d’opération coûteuse et complétement inutile.