Démantèlements de la semaine à Calais.

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Démantèlements de la semaine à Calais.

25 mars 2019 -

Lundi 18 mars :
Dès 8 h le matin,
- pour les Erythréens sur le stade à côté du BMX,
- derrière l’hôpital.
Presque tout a été ramassé mais ils ont pu se réinstaller après.

Mardi 19 mars :
Démantèlement :
- rue des Huttes,
- Marck.
La police ramasse tout !

Mercredi 20 mars :
Démantèlement à l’hôpital, avec chasse à l’homme,
Mais aussi chasse à l’homme à côté du BMX. Les gendarmes ont empêché les exilés de venir prendre le petit déjeuner.
Etrangement, au Virval, les gars étaient sans chaussures après le passage des forces de l’ordre.

Jeudi 21 mars :
Rue des Mouettes :
fouille des exilés violente. Ils ont été couchés au sol, ensuite les gendarmes ont tordu les bras de
certains exilés. Ils n’ont plus d’affaires car elles ont été prises.
Nous avons fait une distribution de couvertures.

Vendredi 22 mars :
- Au BMX,
- A l’hôpital.

Samedi 23 mars :
Beaucoup de policiers (CRS)
Beaucoup de migrants (des nouveaux, des Kurdes sur la route pour retourner à Grande-Synthe.)
Démantèlement entre la route de Gravelines et la rue des Huttes.
C’est à dire en face du point de distribution des repas de l’Etat par la Vie Active.
Les gars ont dû choisir entre manger ce repas et rester garder leurs affaires...

Dimanche 24 mars :
Démantèlements
- derrière l’hôpital,
- au covoiturage,
- à côté du BMX.
La police a tout pris : sur la photo, on voit bien un sac noir tout rond (ce sont des
vêtements et des couvertures) et à gauche du pylône des sacs blancs, c’est le bois qu’ils ont ramassé...