Démantèlement de l'African House

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Démantèlement de l’African House

14 juin 2010 -

Ladite "African House" (ou squat Pagniez) a été demantelée. Les forces de l’ordre auraient procédé à une dizaine d’arrestations.
Les différentes associations ont pu entrer dans le bâtiment pour récupérer les effets personnels des migrants délogés, pour la plupart des Soudanais. Après le repas du soir, certaines personnes ont pu ainsi récupérer le peu d’affaires qu’elles possédaient.
L’ancienne scierie se trouve désormais sous la surveillance d’une société de sécurité, munie de chiens. Il n’est donc pas question pour nos amis de revenir sur leurs pas. Un épisode qui rappelle celui de la destruction des anciens logements d’éclusiers, qui avaient été investis à l’époque par des Africains également, mais d’Erythrée.

Le temps semble s’adoucir, mais nombreux demandaient des bonnets ce soir. Nous n’avons pu les aider, les stocks étant épuisés. Forcément, un sourire apparaît sur les lèvres quand nous donnons comme excuse que l’été arrive...
Il fait encore très frais pour la saison et maintenant, les Afghans ne sont plus les seuls à se retrouver sans solution de repli... Ce qui ne les empêchera bien sûr pas de rester et pour les prochains de continuer d’arriver.
Malgré la vertu de nos dirigeants, nous notons un turn over continu et encore plus marqué depuis quelques semaines. Selon nos comptes, les migrants seraient entre 250 et 300 à Calais en ce moment... Sans compter les 150 autres répartis sur le littoral près de Dunkerque.