• Liste de diffusion

Communiqué de presse du forum réfugiés

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Communiqué de presse du forum réfugiés

9 décembre 2010 - Forum réfugiés

Forum réfugiés et ALYNEA ouvrent 200 places d’hébergement à Lyon

Forum réfugiés ouvre, en collaboration avec l’Association lyonnaise nouvelle d’écoute et d’accompagnement (ALYNEA), un dispositif d’accueil d’urgence d’une capacité de 200 places, destiné aux demandeurs d’asile primo-arrivants en attente d’un hébergement ainsi qu’aux personnes relevant des dispositifs d’accueil de l’urgence sociale.
Inauguré le 9 décembre par M. Jean-François CARENCO, Préfet du Rhône, Préfet de la Région Rhône-Alpes, en qualité de financeur de l’opération, et par l’archevêque de Lyon, le cardinal Philippe BARBARIN, propriétaire des lieux, en présence du président de Forum réfugiés, M. Gérard CALLE et de la présidente d’ALYNEA, Mme Henny BEYER, le site, situé dans le 5ème arrondissement de Lyon, accueillera les personnes dès le 10 décembre au soir.
En raison de la saturation du Dispositif national d’accueil (DNA), due principalement à l’augmentation constante du nombre des arrivées de demandeurs d’asile pour la deuxième année consécutive (+16% dans le département du Rhône en 2010, avec 1.864 nouvelles personnes reçues par Forum réfugiés au 30 novembre), il devenait urgent de trouver sans délai des solutions de mise à l’abri.
Fin novembre, une dizaine de familles de demandeurs d’asile primo-arrivantes étaient en effet sans proposition d’hébergement, situation que l’agglomération lyonnaise n’avait pas connue depuis plus de cinq ans, et ce alors même que près de 1.000 demandeurs d’asile sont aujourd’hui hébergés dans le DNA dans le département du Rhône, et autant à l’hôtel.
Forum réfugiés salue la mobilisation de chacune des parties, qui a permis de trouver rapidement une solution pour la période hivernale. Pour autant, cette mise à l’abri temporaire, ajoutée aux autres sur le territoire national, ne règle pas ! le problème de la saturation du DNA.
47.686 personnes ont demandé l’asile en France en 2009, pour 20.400 places en CADA. Compte tenu de la durée moyenne de séjour en CADA (19 mois), le nombre de places réellement disponibles n’est que de 13.000. L’ouverture de 1.000 places supplémentaires en Centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) en 2010 représente un effort louable mais insuffisant.
Une solution durable passe par une poursuite de l’extension des capacités du DNA. C’est aussi une solution de bonne gestion, une place en CADA étant moins onéreuse qu’une place dans l’hébergement d’urgence, tout en permettant l’accompagnement de qualité nécessaire durant une procédure longue et complexe.
Le défaut d’hébergement plonge de fait dans la précarité des personnes vulnérables qui ont fui leur pays en raison de persécutions ou de menaces graves contre leur intégrité. La protection au titre de la Convention de Genève pour les réfugiés, dont nous fêterons le 60ème anniversaire de la signature en juillet prochain, prévoit, en conformité avec la réglementation européenne, des conditions d’accueil et de traitements convenables. Les efforts entrepris pour que toutes les personnes en quête de protection soient accueillies dans la dignité doivent être poursuivis sans relâche.

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image