Communiqué - Huit années de Sous-France

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

Communiqué - Huit années de Sous-France

1er novembre 2010 -

Fin septembre : les médias se bousculent à Calais pour faire un bilan du coup médiatique de M. Besson, un an après. Les chiffres sont formels, il y a moins de migrants.
Qu’explique cette baisse des effectifs ?
… Un éparpillement des migrants dans tout le Nord, sur le littoral, comme dans les terres.
… Un effet de mode pour les pays du Nord, notamment la Suède, où les Afghans seraient mieux accueillis.
… Une répression accentuée les jours précédant la fameuse date anniversaire du démantèlement de la « jungle »…
Toutes les excuses sont bonnes, mais celle de la réussite d’une politique menée par le Ministère de l’Immigration, NON !

Rappelons qu’il y a moins de migrants. C’est-à-dire qu’ils sont toujours là, et ce, malgré les dires du Ministre de l’Intérieur en 2002, Nicolas Sarkozy, qui prétendait résoudre le problème en fermant le
centre de Croix-Rouge de Sangatte.

Ces deux événements médiatiques montrent bien qu’il est inutile de traiter la problématique calaisienne et de manière globale du littoral nord comme un phénomène local. Ces coups d’épée dans l’eau n’ont
eu pour seuls effets que la précarisation accentuée d’êtres humains et la satisfaction d’un électorat d’extrême droite.

D’ailleurs notons que des actes de violence à caractère raciste, jusque là quasi-inexistants, ont secoué l’actualité ce mois d’octobre. Autres conséquences de la politique menée par nos dirigeants ?

On entend parler souvent des migrants, mais on ne les connaît pas. Cette ignorance pousse à l’ignominie. Pour poursuivre notre action de mobilisation et de sensibilisation, nous invitons la population et la presse à se joindre à nous, lors de la distribution du repas du samedi 6 novembre 2010, à 18h30. En ce moment symbolique, vous pourrez mieux connaître les migrants, mais aussi les bénévoles de SALAM.
Des réponses pourront être apportées aux questions.

Nous vous attendons nombreux.
Calais, le 1 novembre 2010,
Association SALAM Nord/Pas-de-Calais

Pour voir notre dossier de presse, cliquez ici