• Liste de diffusion

Claude Guéant veut aussi son triple A

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Claude Guéant veut aussi son triple A

9 août 2011 - Le Nouvel Obs

EXPULSION. +4% par rapport à l’année dernière. Non, il ne s’agit pas d’une hausse miraculeuse des marchés boursiers, mais de l’augmentation des reconduites à la frontière sur les sept premiers mois de l’année 2011 par rapport à 2010. Un AAA pour cette politique d’objectifs chiffrés d’expulsions ?

On ne le dit jamais assez à cause de notre nature profonde de citoyens insatisfaits et râleurs : nous avons la chance d’avoir une équipe gouvernementale formidable.

À l’instar de ses collègues, vieux loups en économie et experts affranchis en matière de finance mondiale que sont Valérie Pécresse et François Baroin, Claude Guéant trouve également matière à s’enorgueillir des résultats de son ministère.

Il a lancé ses communicants aux trousses des agences de presse pour claironner l’avènement de chiffres "historiques" pour le nombre d’expulsions d’étrangers en situation irrégulière pour l’année 2011. En effet, le nombre d’expulsions de territoire (et non pas de reconduites à la frontière comme l’expriment si joliment les moderneux de droite) devra atteindre le chiffre jouissif de trente mille.

Les records sont explosés ! Les objectifs sont surpassés ! Champagne ! On est ... on est ... on est les champions ! Triple A ... Que dis-je ? Quadruple A !

En voulant ainsi redonner une figure présentable à son ministère, qui a récemment subi les foudres de la Cour des comptes sur les chiffres de la délinquance, Guéant s’est précipité à faire une annonce qui n’intéresse plus personne étant donné le timing médiatique imprimé par la crise internationale.

Même la Droite populaire ne surenchérit plus sur le sujet, préférant le fichier des allocataires (qui existe déjà, il suffit de la demander à la CAF). Bref, son annonce fait un gros plouf, et même le président ne peut le féliciter vu que le prochain Conseil des ministres ne se tiendra pas avant deux semaines.

Ce rapport d’étape permet néanmoins au ministre de mettre la pression sur les préfets pour qu’ils arrachent à tout prix les objectifs qui leurs sont alloués en matière d’expulsions. Cela conduira automatiquement à mettre encore davantage sous tension les forces de police, et les obliger à des contrôles au faciès et à des interpellations de parents et d’enfants que nombre d’entre eux dénoncent. Nul doute que cet état de fébrilité favorisera les prises de risques ainsi que les bavures.

Ils auraient, tout comme nous tous, souhaité qu’on mette les moyens de l’État pour obtenir des chiffres non-moins "historiques" en matière de prévention et de baisse de la délinquance.

Alors, aucune agence de notation pour délivrer un triple A pour les exploits de Claude Guéant ?

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image