• Liste de diffusion

Calais : réponse de Manuel Valls au rapport Baudis : vos réactions, nombreuses

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Calais : réponse de Manuel Valls au rapport Baudis : vos réactions, nombreuses

8 avril 2013 - La Voix du Nord - M. Go.

Associations, élus, internautes : vous êtes nombreux à réagir après la diffusion de la réponse de Manuel Valls au rapport Baudis, qui dénonçait des faits de harcèlement de policiers sur des migrants, à Calais.

Ainsi, pour l’association calaisienne La Marmite aux idées, c’est la consternation : « Les yeux dans les yeux du Défenseur des droits, Manuel Valls nie tout, s’insurge ainsi son président, Philippe Wannesson, dans un communiqué. Pas plus de violences policières à Calais que de compte en Suisse pour Jérôme Cahuzac », dénonce l’associatif. Lui estime que les ex-pulsions à Calais se poursuivent « sans concertation, sans relogement, sans procédure légale visible » et que l’enquête me-née par l’IGPN n’a servi qu’à « blanchir la police ».
De son côté, la coordinatrice départementale du Secours Catholique doute des réelles intentions de l’Etat envers les mi-grants : « Y a-t-il une vraie volonté d’améliorer les conditions de vie des migrants sur le Calaisis...? », s’interroge ainsi Véronique Devise.
Loin de partager l’avis des associations, l’adjoint calaisien Philippe Mignonet salue pour sa part la réponse du ministre de l’intérieur : pour lui, le rapport Baudis « prête plus à rire qu’autre chose : il a été instruit totalement à charge et il est rempli de déclarations très partisanes, en particulier celles des No Borders ». Sur la toile, quelques internautes argu-mentent à leur tour en faveur de Manuel Valls, comme Jacky b., qui juge que « les policiers français ont déjà suffisam-ment de soucis avec les délinquants français, pour ne pas avoir en plus à supporter les remontrances des associations qui soutiennent des personnes qui bafouent la loi française en entrant illégalement sur le territoire ». La question des migrants divise, donc. Mais ça, ça ne date pas d’hier...

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image