• Liste de diffusion

Calais : le squat des migrants du Chemin du Vivier au Fort-Nieulay démantelé ce vendredi matin

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Calais : le squat des migrants du Chemin du Vivier au Fort-Nieulay démantelé ce vendredi matin

11 avril 2014 - La Voix du Nord - BE.B. (CLP)

Un important dispositif de forces de l’ordre constitué de deux sections de CRS, de fonctionnaires de la police de l’air et des frontières (PAF), de la police nationale et municipale ont procédé ce vendredi matin au démantèlement du squat du Chemin du Vivier au Fort-Nieulay.

Depuis plusieurs semaines sur un vaste terrain inséré entre l’autoroute A16 et du magasin Leader Price, des migrants, essentiellement originaires d’Afrique, avaient installé des tentes et construit des cabanons de fortune. Le terrain, laissé à l’abandon, appartient à la Ville de Calais, l’État et à la Société Eurotunnel. C’est à la suite de plaintes pour « occupation en réunion d’un terrain privé » que les autorités ont décidé de procéder au démantèlement de ce campement.

En présence d’Alain Gérard, sous-préfet de l’arrondissement de Calais, du commissaire Renaud Bernhardt, directeur départemental de la PAF, de Philippe Mignonet, adjoint à l’environnement, les forces de l’ordre ont investi les lieux en prenant bien garde auparavant de bien ceinturer préventivement le secteur afin notamment d’empêcher toute fuite éventuelle de migrants vers l’autoroute. « Il est vrai que la proximité immédiate de l’autoroute présentait un grand risque d’accident puisqu’il était fréquent que les migrants la traversent de nuit pour gagner leur campement », reconnaissait de son côté le directeur départemental de la PAF.

Sept migrants soudanais ont été interpellés. « Toutes ces personnes, originaires du Soudan, ont été interpellées et placées en garde à vue pour vérification de leur situation », déclarait le sous-préfet de l’arrondissement de Calais qui précisait également que « cette opération matinale s’était effectuée sans que l’on ait à déplorer d’incident et surtout dans le respect de la personne ».

Les associations Médecins du Monde, SALAM et Réveil voyageurs étaient présentes et ont récupéré les effets personnels des migrants.

Source de l’article

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image