• Liste de diffusion

Calais : le préfet annonce une baisse du nombre de migrants

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Calais : le préfet annonce une baisse du nombre de migrants

22 avril 2013 - La Voix du Nord - Dominique Salomez

Les chiffres énoncés ce lundi par la préfecture font état d’une baisse du nombre de migrants dans le Calaisis. Un constat qui est nécessaire de remettre dans le contexte juridique européen et national des derniers mois. En juillet dernier, la cour de cassation européenne avait en effet interdit la France de placer en garde à vue les personnes en situation irrégulière au seul motif qu’elles n’avaient pas de titre de séjour. « Corrélativement à cette décision, le nombre de migrants est passé à plus de 300, alors que le chiffre était avant plutôt de l’ordre de 200 personnes. Cela s’est accompagné d’une dégradation des rapports sociaux et des rixes entre migrants à la fin de l’année 2012 », epxlique le préfet.

Une modification de la loi le 31 décembre 2012 permet depuis le 1er janvier une « retenue daministrative » de 16 heures des personnes en situation irrégulière. « Cette nouvelle disposition nous a permis d’agir et de retrouver un nombre de 200 personnes en situation irrégulière. Ce qui est la tendance historique dans le Calaisis ». D’après les chiffres de la préfecture, le nombre de repas distribuait par les associations le soir est passé d’une moyenne de 140 ( jusqu’à 220) à moins de 120 ces derniers semaines. Le retour des interpellations par les services de la police au frontières a vu le taux d’occupation du centre administratif de rétention de Coquelles grimper en flèche : de 25 % à 80 %.

La baisse des tentatives d’intrusion est révélateur, explique le préfet, de la baisse fréquentation. De 1300 tentatives d’entrée dans des poids lourds, le chiffre est tombé à 800. « Au port, on comptait 178 tentatives au mois de décembre, aujourd’hui, on est sur une chiffre de 80 ». Même constat des effractions au tunnel sous la Manche : en décembre 70 à 80 tentatives ont été relevées, au premier trimestre de l’année, le nombre chute entre 40 et 50. « Tous ces indicateurs, nous montre qu’il y a une diminution de la présence des migrants », commentait Denis Robin qui se félicitait des actions de lutte contre les passeurs et le démantèlement des filières d’immigration.

550 passeurs ont été interpellés en 2012 et 170 trafiquants en 2013. « 26 passeurs ont été déférés et écroués », informait le préfet. L’année dernière, sept filières ont été démantelées et six l’ont été depuis le début de l’année.

Pour la branche humanitaire, il a été indiqué que la salle du BCMO a été ouverte pendant cinquante jours cet hiver pour les migrants. Toutes les personnes qui se sont présentées ont été accueillies.

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image