• Liste de diffusion

Calais : le commissaire aux droits de l'homme constate le "désespoir des migrants"

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Calais : le commissaire aux droits de l’homme constate le "désespoir des migrants"

19 mai 2010 - Le Monde - AFP

Le commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, Thomas Hammarberg, est venu constater mercredi "le désespoir des migrants" à Calais, à la veille d’une rencontre avec le ministre de l’Immigration, Eric Besson, à Paris. "Ce qui ressort de la situation ici à Calais, c’est le désespoir des migrants qui pour certains ont quitté leur pays il y a déjà deux ou trois ans, et qui se retrouvent dans une situation de vide total, avec toujours cette peur de l’expulsion qui ne les quitte pas", a déclaré M. Hammarberg. "Les migrants ne doivent pas être traités comme des criminels mais comme des être humains, avec des droits à respecter", a-t-il souligné, alors qu’il assistait à une distribution de repas par des associations. Le commissaire a critiqué la mauvaise coordination des législations sur le droit d’asile en Europe. "A l’heure actuelle, le système de coordination de politique européenne ne fonctionne pas. Les normes européennes ne sont pas appliquées, notamment en matière de demande d’asile. Et ça ne peut plus durer", a-t-il dit. "Les migrants ont droit à des réponses rapides à leur demandes", a expliqué M. Hammarberg, critiquant la "lenteur des procédures qui doivent passer souvent par plusieurs pays européens avant qu’une réponse ne puisse être fournie". Après avoir visité mercredi matin plusieurs squats de migrants clandestins dans les rues de Calais et sur les plages alentour, M. Hammarberg devait rencontrer mercredi après-midi plusieurs associations humanitaires. Il rencontrera jeudi le ministre de l’Immigration, Eric Besson, pour lui faire part de ses observations et lui demander "une amélioration de la coordination européenne" en matière d’immigration. Une lettre avec des propositions concrètes devrait être envoyée au ministre "d’ici deux semaines". Le 22 septembre 2009, Eric Besson avait fait évacuer la "jungle" de Calais, l’un des plus importants campements d’immigrants clandestins en Europe, avant de la faire raser. Il y aurait toujours 175 migrants errant dans le Pas-de-Calais en quête d’un passage vers l’Angleterre, selon la police, et au moins 500 selon les associations qui leur viennent en aide.

Source

Pour plus d’info, voir le communiqué de presses de Thomas Hammarberg, sur le site du Conseil de l’Europe.

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image