• Liste de diffusion

Calais : des migrants dans un camion font un malaise, un policier accidenté

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Calais : des migrants dans un camion font un malaise, un policier accidenté

30 août 2014 - La Voix du Nord - Jean-Philippe Delattre et Chloé Tisserand

Vers 9 h 45, ce samedi, dans une zone industrielle de Calais, les pompiers ont été appelés pour secourir seize migrants, d’origine syrienne, retrouvés dans un camion-citerne qui faisait le plein à une station Total. Plusieurs passagers clandestins ont été victimes de malaise.

D’après les secours, le chauffeur aurait entendu du bruit en mettant du carburant dans son véhicule, détectant ainsi la présence de passagers clandestins. Plusieurs d’entre eux se seraient sentis mal, probablement à cause du manque d’oxygène. Deux migrants, plus mal en point, ont été contrôlés sur place par le SMUR (service mobile d’urgence et de réanimation). Une fois le bilan effectué, ils ont pu rejoindre les autres réfugiés qui, près du camion, étaient encadrés par la police nationale en attendant d’être pris en charge par la police aux frontières (PAF). Le camion-citerne, immatriculé aux Pays-Bas, transportait des boules de polypropylène. On ignore si la société de transports à laquelle il appartient portera plainte.

Ce lundi, dix-sept migrants, majoritairement jeunes, avaient été retrouvés dans un camion frigorifié qui transportait des tomates. La basse température et le manque d’oxygène auraient provoqué un malaise chez certains d’entre eux, sans gravité. Cette fois, en revanche, tout le chargement avait dû être jeté et la société de ce camion frigorifié avait porté plainte.

Blessé lors d’un contrôle

Par ailleurs hier, dans l’après-midi, sur la rocade menant au terminal ferry de Calais, des centaines de migrants ont profité des ralentissements dus à un important afflux de touristes et de camions vers l’Angleterre pour monter à bord des poids lourds. Un adjoint à la sécurité du commissariat de Calais a été blessé lors d’un contrôle au cours duquel il sortait deux migrants d’une caravane. Pour le syndicat Unité SGP Police FO, il s’agirait d’un policier « bousculé par un migrant » qui aurait heurté une autre caravane qui roulait à faible allure sur l’autre voie. En revanche, selon le sous-préfet de Calais, Denis Gaudin, le policier a été « déséquilibré par un migrant et les circonstances sont accidentelles ». La victime a été transportée à l’hôpital de Calais par les sapeurs-pompiers de Marck pour effectuer des radios et vérifier s’il a la clavicule gauche cassée.

Depuis vendredi jusqu’à demain midi, un panneau est installé sur la rocade pour encourager les camions à emprunter une route parallèle. Installé par le Département, il permet de séparer les flux de véhicules et de poids lourds pendant ce week-end de retour de vacances, au cours duquel le trafic est plus important.

Source de l’article

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image