• Liste de diffusion

Bienvenue au bal des hypocrites, réactions à la destruction du campement de Norrent Fontes

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

Bienvenue au bal des hypocrites, réactions à la destruction du campement de Norrent Fontes

31 janvier 2012 -

Communiqué de Marc Boulnois, Maire de Norrent Fontes

Le 29 janvier 2012, les services de l’Etat, ont procédé à la destruction du campement des migrants de Norrent-Fontes. Ce campement, actuellement vide se situe sur un terrain communal. Les migrants (principalement des Erythréens) sont hébergés depuis mi-décembre dans une salle de la commune.
L’an dernier à la même époque, le Maire de la commune avait été mis en demeure par le Préfet de procéder à la destruction du campement (troubles à l’ordre public, insalubrité). Le 29 janvier 2011, une forte mobilisation d’élus, d’associations et de simples citoyens avait stoppé les ardeurs du Préfet.
Un an jour pour jour après cette mobilisation, le Préfet décide de mettre en œuvre sa seconde mise en demeure basée sur la question de l’insalubrité du camp.
A quelques jours de son départ, le Préfet du Pas de Calais réitère ce que ses prédécesseurs avaient tenté pour résoudre la question de la présence des migrants sur notre commune : les destructions de campement et la proposition de les aider financièrement à retourner dans leur pays en guerre…
Se réfugier derrière la question de l’insalubrité, laisser les communes de notre région proposer des solutions de solidarité, mettre en demeure les élus locaux hospitaliers… voilà la politique de l’Etat, voila l’hypocrisie.
En cette période de grand froid, la proposition de l’Etat aux communes qui hébergent des migrants est de les remettre à la rue. Ici, à Norrent-Fontes comme à Angres, Grande Synthe, Steenvoorde et d’autres communes de France, nous refusons que des personnes, quelques soient leur nationalité, soient rejetées à la rue.
Dès la semaine prochaine une réunion des élus hospitaliers est organisée à l’initiative du conseil régional du Nord-Pas de Calais. C’est donc aux collectivités locales de prendre en main la solidarité face à un Etat hypocrite et démissionnaire.

Marc Boulnois
Maire de Norrent-Fontes

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image