• Liste de diffusion

À Calais, trois squats sont actuellement visés par une procédure d'expulsion

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

On a lu, on a vu

À Calais, trois squats sont actuellement visés par une procédure d’expulsion

30 avril 2013 - La Voix du Nord - Marie Goudeseune

Trois squats font actuellement l’objet d’une procédure d’expulsion à Calais : rue Descartes, rue Caillette et quai de la Loire. Le point avec Alain Gérard, sous-Préfet du Pas-de-Calais.

L’expulsion la plus imminente concerne le squat situé au 74 rue Descartes : une décision de justice est en effet tombée en mars. La cour d’appel de Douai ordonne une évacuation des lieux « mais demande de ne pas intervenir avant deux mois, c’est-à-dire pas avant la mi-mai, en raison de la période d’intempéries » qu’a subie Calais ces dernières semaines, précise le sous-Préfet.

Rue Caillette, une procédure est également en cours. Il y a quelques semaines, un huissier accompagné par la force publique s’est rendu sur place, dans cette habitation appartenant à la Ville, pour constater l’occupation des lieux par une vingtaine de migrants, ainsi que par un ou deux militants No Borders. « Désormais, la procédure est entre les mains des avocats de la Ville », selon Alain Gérard.
Une fois que la justice, saisie, aura délivré une ordonnance l’expulsion, l’Etat pourra intervenir, par le biais d’huissiers, pour procéder à l’évacuation de l’habitation.

Enfin, un troisième squat, situé cette fois Quai de la Loire, est suivi de près par les autorités de l’Etat et de la Ville : « Il s’agit d’un ancien hôtel dont les propriétaires sont Britanniques, indique le sous-Préfet. La Ville tente actuellement d’entrer en contact, via des courriers recommandés, avec ces personnes, pour leur expliquer que ce bâtiment pose problème ». On en est donc, pour ce squat, au tout début de la procédure.

Source

Association Loi 1901, parution au J.O. du 31 mai 2003 | Mentions légales | Webdesign & réalisation : Le Sens de Votre Image