29 février 2016 : début du démantèlement de la "jungle" de Calais.

Soutenons, aidons, luttons, agissons
pour les migrants et les pays en difficulté

Actualités

29 février 2016 : début du démantèlement de la "jungle" de Calais.

1er mars 2016 -

Vendredi, M. le ministre de l’Intérieur avait appelé à Paris les responsables d’associations et leur annonçait le disparition de la jungle mais en douceur, aujourd’hui (trois jours après) les haches, les lances à incendies et les bombes lacrymogènes étaient en action…

nous sommes anéantis

évidemment nous n’avions jamais pris pour argent comptant les propos gouvernementaux.

cependant nous pensions avoir créé une relation d’échanges ouvrant sur un respect et une franchise réciproques

nous avons volontairement tenté d’apporter modestement notre coopération pour des actions que l’on pensait positives

nous n’avons jamais vendu notre âme

aujourd’hui les bulldozers ont été les seuls éléments de langage des autorités

les gaz n’ont ménagé personne

jeunes, femmes ... enfants dans une cabane : qu’importe le gaz a été le seul outil de persuasion

en retrait, les bénévoles simples témoins de ces provocations stupides et inefficaces ont eux-mêmes été volontairement ciblés !

les forces de sécurité et notamment les CRS ont agi sans aucun discernement

nous frissonnons encore en pensant à leur attitude avec un gouvernement plus extrémiste

la DEMOCRATIE est trop fragile

on n’a pas le droit de jouer ainsi à l’apprenti sorcier

nos amis migrants étaient désemparés

de façon excessive certes, nos amis migrants comparaient la situation à celle qu’ils ont connue avec DAECH !

peut-on croire un seul instant que ces méthodes puissent régler la situation

quel gâchis y compris pour la confiance si longue à s’établir

comment la FRANCE peut-elle regarder ces personnes fuyant la guerre, le terrorisme ?

comment la FRANCE peut-elle oser parler à la GRECE, à la TURQUIE ..... à notre voisine ALLEMANDE

nous tentons chaque jour modestement de rapprocher les peuples pour la PAIX de demain

nous continuerons

les autorités françaises n’ont pas le droit d’agir ainsi

nous le dénonçons avec force

vive la Paix !

Jean-Claude Lenoir